Travaux-déco.com

Des projets
de travaux ?

Vite, des devis sur mesure pour comparer !

En une seule demande, 5 devis d'artisans :

  • qualifiés et notés
  • disponibles et proches de chez vous

Dossier

Les dressing et rangements sur mesure

Imprimer ce dossier

Qui n’a jamais rêvé de trouver du premier coup d’œil le bon vêtement, à la bonne place ? Si c’est votre cas, le dressing est fait pour vous. Petit tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous, en fonction de vos besoins et de votre place !

1 - Les différents styles de dressings

Le dressing est l’idéal en matière de rangement. Situé de préférence près d’une chambre ou d’une salle de bains, c’est une véritable pièce dédiée à votre garde-robe. Elle est étudiée pour recevoir et organiser le rangement de tous vos vêtements (des chaussettes jusqu’aux manteaux), sans oublier les chaussures. Reste à trouver la place, car un dressing ne s’improvise pas ! En effet, quelle que soit sa forme, en « L » ou en « U », ouvert ou fermé, vous devez pouvoir évoluer facilement à l’intérieur et avoir une vue d’ensemble sur ce qui est rangé. Voilà pourquoi, si vous disposez de moins de 4 m², préférez des rangements réalisés sur mesure, tels des placards et des penderies, installés directement dans votre chambre.

Les dressings en « L » :

Particulièrement adapté aux pièces toutes en longueur et pas très larges (140 cm minimum), ce style de dressings a le mérite d’offrir différents types de rangements et une bonne organisation, dans un minimum de place. Attention toutefois au rangement d’angle (voir schéma), qui doit être pratique et ne doit pas gâcher trop d’espace. Les dressings en « L », de par leur configuration et pour une bonne utilisation de l’espace, font habituellement la part belle aux penderies.

Les dressings en« U » :

Idéal si votre pièce est grande et relativement carrée, l’installation de votre dressing en « U », vous offre la possibilité d’installer des éléments de rangement sur 3 côtés minimum. L’intérêt d’une telle pièce est sans doute de pouvoir y ranger en plus, d’autres choses que vos vêtements.

2 - Le dressing idéal

Sachez que si votre logement ne dispose pas d’un véritable dressing, vous pouvez le créer en empiétant sur une autre pièce ! L’aide d’un professionnel (architecte d’intérieur, décorateur, menuisier…) peut vous être d’un grand secours ! En fonction de vos besoins et de la place dont vous disposez, il détermine avec vous les éléments qui vous sont nécessaires : penderies, tiroirs, étagères, rangements suspendus, tringles… De plus, lui seul peut vous faire bénéficier de remises et de prix avantageux, réservés aux professionnels.

Quelques règles à respecter

Outre les dimensions du dressing (minimum 4 m²), vous devez penser au côté pratique ! Si votre dressing comporte des placards, d’une largeur minimale de 1 m, choisissez bien les portes. Vous avez le choix entre des portes battantes, coulissantes ou pliantes.

  • Les portes battantes : sont les plus courantes, mais elles nécessitent de l’espace pour leur ouverture (au moins 1 m).
  • Les portes coulissantes : composées d’au moins deux panneaux, elles s’ouvrent latéralement, grâce à des rails qui leur permettent de coulisser. Résultat : un gain de place évident, mais lorsqu’un panneau est ouvert, l’autre est forcément fermé, empêchant ainsi d’avoir une vision d’ensemble du contenu du placard.
  • Les portes pliantes : solution intermédiaire aux deux précédentes, elles se composent habituellement de panneaux de 25 à 40 cm de large qui se plient en accordéon. Ce type d’ouverture implique forcément de rogner un peu sur la profondeur du placard.

Dans votre dressing, vous aurez également besoin de tringles pour suspendre vos vestes, manteaux… placez-les de préférence à 1,60 m du sol pour une meilleure accessibilité et comptez une profondeur de 60 cm environ.

Si vous disposez d’une grande hauteur de plafond, vous pouvez également superposer les penderies. Vous placerez alors les vêtements occasionnels en haut. En règle générale, on compte un mètre linéaire pour une dizaine de vêtements.

Pour ce qui est des étagères, pensez à ne pas trop les espacer en hauteur ! Ainsi, vous ne perdrez pas de place et le rangement sera plus facile. Côté profondeur, 30 à 45 cm suffisent, sinon, vous risquez de ne plus pouvoir distinguer ce qui se trouve au fond !

En plus des éléments à tiroirs très pratiques pour ranger et cacher de petits vêtements, vous pouvez ajouter dans votre dressing des modules de rangements fonctionnels et esthétiques comme des porte-chaussures, des tablettes télescopiques pour les chemises et les pantalons, des porte-cravates…

Enfin, qu’il soit équipé d’une glace en pieds ou non, un bon éclairage est indispensable dans un dressing. Intégré à l’intérieur, vous pouvez commander votre éclairage de l’extérieur ou de l’intérieur et comble du « luxe », faire en sorte qu’il s’allume en même temps que l’ouverture de la porte du dressing.

3 - Les prix

En fonction de sa taille, du choix ou non d’un professionnel et du nombre d’aménagements que vous choisissez, le prix de votre dressing peut vite grimper ! À titre indicatif, il faut compter de 300 € pour l’achat et l’installation de quelques éléments par vous-même, jusqu’à plus 3 000 € pour un grand dressing, réalisé par un architecte d’intérieur.

ATTENTION ! Tous ces prix vous sont donnés à titre indicatif.

  Date de mise à jour du dossier le 01/08/2006.

Imprimer ce dossier | Haut de page.

fermer